L’autopalpation des seins, parlons-en !

L’autopalpation mammaire est effectuée par certaines femmes pour détecter toutes modifications de leurs seins. Comment la réaliser, quand s’inquiéter ?

temps de lecture

Temps de lecture : 3 min

L’autopalpation mammaire est un sujet qui génère du contenu sur les réseaux sociaux et sur internet. Du fait de la quantité d’informations qui circule sur la toile, il est important de faire attention à la fiabilité des sites consultés et des sources utilisées.

Qu’est-ce que l’autopalpation mammaire ?

L’autopalpation mammaire, appelée aussi auto-examen, consiste à s’examiner les seins afin de détecter des modifications qui pourraient orienter vers un diagnostic de cancer.

Sachez que l’autopalpation ne remplace pas l’examen clinique réalisé par votre médecin et encore moins la mammographie ! C’est pourquoi, toute suspicion relevée lors d’une autopalpation justifie un avis spécialisé sans attendre.

Comment réaliser une autopalpation des seins ?

Du fait de sa situation anatomique, le sein est facile à palper, surtout s’il est de volume moyen ou petit.

Voici les 3 gestes qu’il est bon d’adopter pour réussir votre autopalpation :

Geste 1 : Avec les trois doigts de votre main gauche, palpez votre sein droit. En commençant par la partie extérieure de votre sein, effectuez de petits cercles avec les bouts des doigts jusqu’à l’intérieur.

Geste 2 : Vérifiez sous votre bras l’absence de toute grosseur ou toute zone dure anormale sous la peau.

Geste 3 : Pressez délicatement votre mamelon et vérifiez l’absence d’écoulement.

Recommencez ces 3 gestes sur votre sein gauche avec votre main droite.

L’autopalpation mammaire est-elle recommandée pour toutes les femmes ?

En France, l’autopalpation des seins n’est pas recommandée de façon systématique. En effet, les études scientifiques n’ont pas démontré son efficacité dans le diagnostic précoce du cancer du sein. Toutefois, les professionnels de santé encouragent les femmes à pratiquer une autopalpation de leurs seins.

Pourquoi est-il important de vous examiner les seins ?

La pratique de l’autopalpation des seins vous permet de vous sensibiliser à la prise en charge de votre propre santé et de détecter d’éventuels symptômes de cancer du sein. Elle n’est cependant pas considérée comme une méthode de dépistage.
En effet, le cancer du sein est une maladie fréquente chez la femme puisqu’il se situe au 1er rang des cancers féminins et au 2e rang de tous les cancers. En 2017, ce sont près de 59 000 nouveaux cas estimés de cancer du sein qui ont été rapportés.

En plus d’observer et de palper régulièrement vos seins, il est recommandé de les montrer au moins une fois par an à votre médecin traitant ou à votre gynécologue dès l’âge de 25 ans : la détection d’un cancer du sein à un stade peu avancé de son développement peut vous permettre d’être soignée plus facilement. Si vous êtes âgée de 50 à 74 ans, il est recommandé de réaliser une mammographie de dépistage, gratuite, tous les deux ans.

Quels sont les symptômes du cancer du sein qui peuvent vous alerter ?

Le cancer du sein peut être responsable de symptômes caractéristiques comme :

  • une grosseur au niveau d’un sein ou sous un bras (appelé aussi l’aisselle), non douloureuse perçue lors de l’autopalpation : à partir de 1 cm de diamètre, un nodule est palpable ;
  • une déformation du sein apparue récemment ;
  • une modification du mamelon ou de l’aréole (zone située autour du mamelon) telle qu’une rétraction, un changement de coloration, un suintement ou un écoulement ;
  • une modification de la peau telle qu’une rétraction, une rougeur, un œdème ou un aspect de peau d’orange ;
  • une douleur mammaire localisée, des ganglions palpables au niveau des aisselles ou encore un écoulement mammaire verdâtre ou coloré de sang.

Il est normal que vos seins changent au fil du temps. Soyez attentive à des modifications que vous jugez inhabituelles et consultez votre médecin au moindre doute !

Quand réaliser une autopalpation des seins ?

L’autopalpation mammaire devrait être pratiquée de préférence en première partie du cycle menstruel. En effet, avant les règles, les seins sont souvent plus douloureux et plus difficiles à examiner.

L’autopalpation de vos seins devrait être répétée au moins une fois chaque mois, à la même période.


Sources

  1. Cancer du sein.org https://www.cancerdusein.org/le-depistage/lauto-examen-des-seins, consulté le 29/09/2020.
  2. HAS. Dépistage et prévention du cancer du sein. Actualisation du référentiel de pratiques de l’examen périodique de santé. Février 2015.
  3. Ligue contre le cancer. Les cancers du sein. Recherche Prévention et promotion du dépistage Actions pour les personnes malades Société et politiques de santé (SPS). Janvier 2018.
  4. https://www.who.int/topics/cancer/breastcancer/fr/index3.html, consulté le 29/09/2020.
  5. Université Médicale Virtuelle Francophone (UVMaF). L’examen clinique en Gynécologie. 2011-2012.
  6. https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/cancer-sein/symptomes-diagnostic, consulté le 29/09/2020
  7. INCa. Les cancers du sein en 10 points clés. Outils pour la pratique. Juin 2020
  8. https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-du-sein/Cancer-du-sein-la-detection-precoce, consulté le 29/09/2020
  9. INCa. Dépistage des cancers du sein. S’informer et décider. Aout 2017.
  10. https://www.shutterstock.com/fr/image-vector/breast-cancer-selfpalpation-set-1203083599

FR-NON-00278


Top

Voir aussi

picto articles
Articles

Le droit au répit des aidants familiaux, ce qu’il faut savoir

  • aider_un_proche
  • démarches
  • droits
  • famille
  • quotidien

Le rôle et les responsabilités de l’aidant familial

  • aider un proche
  • aider_un_proche
  • droits
  • quotidien
  • vie de couple

Le point sur les aides psychologiques pour les aidants familiaux

  • aider un proche
  • association
  • en parler
  • famille
  • quotidien
  • soutien_psychologique

Les cancers ORL et le papillomavirus : quels liens ?

  • actualité
  • cancer
  • cancer ORL
  • facteurs_de_risques
  • HPV

Cancer et coronavirus : que faut-il savoir ?

Femme cancer se pose des questions sur l'épidémie du coronavirus
  • actualité
  • aider_un_proche
  • cancer
  • parcours_de_soins
  • traitement
  • traitements