En voie de guérison

Rémission et guérison

En médecine, on parle de guérison à partir de la disparition complète des signes d’une maladie. En cancérologie, le concept de guérison est utilisé avec davantage de prudence puisqu’il s’évalue en fonction du temps passé à partir d’une rémission complète de la maladie.

Une question de temps

On parle de rémission lorsque la maladie perd du terrain et que l’état du patient s’améliore, et de rémission complète en l’absence de signes de la maladie. L’état d’un patient peut cependant s’améliorer sans que l’on puisse déjà parler de rémission. Une rémission complète ne signifie pas pour autant qu’un cancer est guéri, car certaines cellules cancéreuses peuvent simplement être “dormantes”, par exemple trop petites pour être détectées lors des examens. C’est pourquoi les traitements sont parfois poursuivis alors même qu’une rémission est constatée.

Si la rémission complète dure au moins cinq ans, on parle généralement de guérison. Mais il n’existe pas de règle absolue. Parfois le cancer est guéri plus tôt. Dans le cas d’un cancer à croissance rapide, si une récidive doit intervenir, ce sera généralement avant ce délai de cinq ans. A contrario, on a vu des cancers du sein récidiver au bout de 20 ans. Il n’en demeure pas moins que les récidives sont très rares au-delà de cinq ans. Une chose est sûre : plus le temps passe, plus la probabilité de guérison est forte. Il faut aussi noter que certains cancers sont d’évolution très lente. C’est le cas par exemple de la leucémie lymphoïde chronique (forme la plus fréquente des leucémies de l’adulte) qui est désormais considérée comme une maladie chronique à surveiller, mais qui n’est pas traitée systématiquement.

Une guérison est théoriquement possible dans tous les types de cancers. Elle dépendra de différents facteurs : type de tumeur, stade auquel on découvre cette tumeur, réponse du patient aux traitements…


SOURCES

Fondation ARC :

  • https://www.fondation-arc.org/le-cancer-en-chiffres
  • https://www.fondation-arc.org/actualites/asco-limmunotherapie-en-2019

Institut national du cancer :

  • https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-la-recherche/Recherche-clinique/Le-programme-AcSe
  • https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/La-prise-en-charge-de-la-leucemie-lymphoide-chronique/Les-LLC-points-cles
  • https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-sein/Hormonotherapie
  • https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Se-faire-soigner/Suivi/Conseils-de-prevention
  • Guide SOR “Vivre pendant et après un cancer” (publié en partenariat avec l’INCa)

Unicancer :

  • http://www.unicancer.fr/actualites/groupe/asco-2018-cancer-du-pancreas-augmentation-significative-survie

European Journal of Oncology Nursing :

  • Volume 18, Issue 1, February 2014, Pages 58-65, “A literature review on the mutual impact of the spousal caregiver–cancer patients dyads: ‘Communication’, ‘reciprocal influence’, and ‘caregiver–patient congruence’”, Qiuping Li, Alice Yuen Loke, mis en ligne le 4/10/2013 https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1462388913000999

Publications et sites web consultés le 12/09/2019.

FR-NON-00136

Top