Ma thérapie ciblée

A quoi ça sert ?

Les thérapies ciblées forment une classe innovante de médicaments anticancéreux qui agit spécifiquement sur des caractéristiques des cellules cancéreuses. Ces thérapies peuvent les empêcher de se diviser, de se développer et de se propager en bloquant la transmission d’informations, ou encore stopper la formation de vaisseaux sanguins autour de la tumeur.

Ainsi, elles peuvent contribuer à traiter ou à stabiliser certains cancers.
Plus précisément, ces médicaments ont quatre cibles principales :

  • la famille des récepteurs HER (Human Epidermal Growth Factor Receptor), qui jouent un rôle dans la prolifération et la différenciation des cellules cancéreuses (récepteurs HER1, HER2, HER3, HER4, EGFR, BRAF, KRAS),
  • les protéines ayant un rôle dans la réparation des dommages de l’ADN (BRCA, PARP),
  • les signaux et mécanismes conduisant à l’activation du gène Ras, dont des mutations sont présentes dans 30% des cancers humains,
  • la formation de nouveaux vaisseaux sanguins autour de la tumeur, à partir de vaisseaux existants : c’est l’angiogenèse. Les thérapies ciblées empêchent alors la tumeur de se développer et de former des métastases.

Pour quels cancers ?

L’Institut national du cancer (INCa) a recensé 47 thérapies ciblées pouvant être prescrites dans 19 types de cancer, avec parfois plusieurs traitements disponibles pour certains d’entre eux.
Une thérapie ciblée peut éventuellement être proposée après une intervention chirurgicale, en association avec une chimiothérapie, une hormonothérapie ou une radiothérapie, ou encore après celles-ci. Ces possibilités varient selon les patients, leur état de santé et leurs souhaits, les caractéristiques des cancers, les établissements de soins et leurs équipes.


SOURCES

Hôpital européen Georges Pompidou :

INCa :

FR-NON-00175

Top