Home » Mon cancer du poumon (mécanismes)
Close Mobile Navigation

Mon cancer du poumon (mécanismes)

Mon cancer du poumon

Comprendre mon cancer

Les mécanismes

Le cancer du poumon, se développe à partir des cellules des bronches. Il existe deux principaux types de cancers du poumon en fonction des cellules à l’origine du cancer : les cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC), qui représentent près de 85% des cancers du poumon ; les cancers bronchiques à petites cellules (CBPC), qui représentent près de 15% des cancers du poumon. Ces deux types histologiques ont des niveaux très différents d’agressivité et de sensibilité aux traitements, d’où l’importance de les distinguer lors du diagnostic. Le cancer du poumon, se développe à partir des cellules des bronches.

Les cellules cancéreuses sont d’abord peu nombreuses et limitées aux bronches. En l’absence de traitement, elles se multiplient puis se propagent à d’autres parties du poumon, aux structures adjacentes à la tumeur, notamment la plèvre (membrane qui enveloppe les poumons) ou le péricarde (membrane qui enveloppe le cœur). Des cellules cancéreuses peuvent se détacher et se disséminer par l’intermédiaire des vaisseaux lymphatiques ou sanguins et former des métastases dans les ganglions lymphatiques et d’autres organes : cerveau, os, foie, glandes surrénales, peau…

Par ailleurs, certains cancers, notamment cancers du sein, du côlon ou de la prostate, ont tendance à former des métastases pulmonaires. En effet, les cellules cancéreuses qui se disséminent par la circulation sanguine et lymphatique sont fréquemment drainées vers les poumons, organes richement vascularisés. On parle alors de métastases pulmonaires, qui constituent des localisations secondaires d’un cancer primitif d’un autre organe.


SOURCES

Ameli :

Institut National du Cancer( (INCa) :

Cancer et environnement :

Fondation ARC :

Institut Curie :

INRS :

Santé publique France :

FR-NON-00154