Mon opération chirurgicale

A quoi ça sert ?

En traitement du cancer, la chirurgie peut avoir plusieurs objectifs :

1.Traiter le cancer en ôtant toute la tumeur , des tissus sains autour, ainsi que certains ganglions lymphatiques . L’analyse des prélèvements permettra d’établir les caractéristiques du cancer et de déterminer si d’autres traitements sont nécessaires.
2. Réduire la taille de la tumeur pour optimiser l’action des traitements qui suivront.
3. Préciser le type de cancer en prélevant des tissus, à l’aide d’une aiguille. Appelé biopsie , cet acte permet de confirmer le diagnostic de cancer et d’en connaître le type et le stade. Ces informations permettront de déterminer la prise en charge adaptée. La biopsie est le plus souvent réalisée en ambulatoire.
4. Prélever les ganglions lymphatiques qui drainent l’organe touché par le cancer. Cette chirurgie d’exérèse ganglionnaire, appelée aussi curage ganglionnaire, permettra de vérifier ou non la présence de cellules cancéreuses dans les ganglions et d’évaluer ainsi l’étendue de la maladie.
5. Procéder à l’ablation d’une ou plusieurs métastases .
6. Limiter les douleurs ou les complications liées au cancer lorsqu’il est impossible d’enlever toute la tumeur, du fait de son emplacement ou de son étendue.
7. Une intervention peut également être pratiquée pour la pose d’une chambre implantable, qui facilitera l’administration de médicaments, par exemple dans le cadre d’une chimiothérapie.
8. Remédier aux effets secondaires des traitements, en particulier de la chirurgie elle-même. La chirurgie reconstructrice ou réparatrice rétablira la fonction d’un organe ou pourra en améliorer l’esthétique.
9. Prévenir le cancer en éliminant un tissu qui n’est pas encore cancéreux, mais pourrait le devenir.

Pour quels patients ?

La chirurgie, ainsi que le choix de la technique, peuvent être proposés en fonction des résultats de l’ensemble des examens ayant permis de poser le diagnostic, après une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) réunissant divers spécialistes. Cela dépend d’un certain nombre de critères comme le type de cancer et son stade, la localisation et la taille de la tumeur, l’objectif de l’intervention, ainsi que les souhaits et l’état du patient.

Pour savoir si un patient peut subir une intervention chirurgicale, plusieurs examens seront effectués pour connaître son état de santé. La chirurgie ou certaines de ses techniques peuvent être contre-indiquées en cas d’autres problèmes de santé.

SOURCES

INCa :

Société Française d’Anesthésie et de Réanimation :

FR-NON-00110

Top