Home » En attente de diagnostic » la consultation d’annonce
Close Mobile Navigation

En attente de diagnostic

Que disent mes résultats ?

Le médecin vous a prescrit un certain nombre d’examens complémentaires (analyses de sang, imageries médicales, biopsies…). Vous avez les résultats entre les mains et vous vous demandez ce qu’ils signifient. Vous êtes tenté de comparer vos résultats aux valeurs de référence qui peuvent être notées sur le document. À quoi correspondent-elles ? Pourquoi l’interprétation du médecin qui a prescrit les examens est-elle indispensable ? Lorsqu’un diagnostic de cancer est posé à l’issue du bilan, comment celui-ci vous est annoncé ?

La consultation d’annonce

Dans le cadre du Plan national de lutte contre le cancer, un dispositif a été mis en place pour améliorer les conditions dans lesquelles le patient apprend le diagnostic. Ce dispositif d’annonce a pour objectif d’instaurer des moments d’information, de discussion et de soutien avec les professionnels de santé dès le début de la maladie. Il est organisé en quatre temps :

La consultation d’annonce doit se dérouler au calme, sans interruption extérieure. Elle doit être suffisamment longue pour dialoguer et établir une relation de confiance dans la durée.

Le patient est informé du diagnostic et des traitements. Le médecin lui explique ce qu’est sa maladie (chaque cancer est un cas particulier), les traitements proposés, les bénéfices attendus et les éventuels risques ou effets secondaires. Il doit lui donner une information claire et adaptée en respectant son souhait d’être informé ou non. Il doit s’assurer que cette information est bien comprise et lui laisser le temps de l’intégrer et de poser des questions, tout en respectant les émotions que suscite l’annonce.

Si besoin, plusieurs consultations peuvent être dédiées à ce temps médical d’annonce. Par ailleurs, si le patient le souhaite, il est en droit de demander un deuxième avis médical.

À tout moment, le patient peut être accompagné par une personne de son choix : proche, médecin traitant, psychologue, personne de confiance qui sera consultée au cas où il serait dans l’incapacité de s’exprimer ou de recevoir l’information nécessaire à cette fin. Les proches du patient ont un rôle essentiel. C’est pourquoi le dispositif d’annonce prévoit qu’ils puissent aussi être informés, écoutés et soutenus dans leurs difficultés.


SOURCES

Institut national du cancer :

Fondation ARC :

Fondation pour la recherche médicale :

FR-NON-00120