Close Mobile Navigation
AccueilMon cancer de la peau

Le cancer de la peau

TOUTES LES INFOS SUR LE CANCER DE LA PEAU

Les cancers de la peau représentent entre 4% des cancers recensés en France.


Ils se développent en présence de facteurs de risque tels qu’une exposition excessive au soleil ou aux ultra-violets artificiels, une peau bronzant peu avec un nombre important de grains de beauté et l’existence d’antécédents familiaux. Les carcinomes représentent 90% des cas de cancer de la peau, les 10% restants sont des mélanomes. Cette page traite du mélanome en particulier.

Mon cancer, le challenge d’une vie

Parce que chaque cancer est différent et que chaque patient est unique, Mon-cancer.com se positionne comme un allié pour accompagner les patients et aidants concernés par un cancer. Retrouvez toutes les infos sur le cancer de la peau.


Qu’est-ce que la peau ?

La peau est le plus grand organe du corps humain et remplit plusieurs fonctions essentielles. Elle représente 1/3 du poids d’un individu et sa surface avoisine les 2m2, chez l’adulte moyen.

La peau¹ se compose de trois couches principales : l’épiderme où se trouvent les mélanocytes* qui créent la mélanine*, le derme et l’hypoderme (ou tissu sous-cutané). L’épiderme est la couche externe et la plus mince, le derme est la couche médiane et plus épaisse, et l’hypoderme est la couche la plus profonde.

La peau remplit plusieurs fonctions vitales², notamment celles :

  • De protection : elle agit comme une barrière protectrice contre les substances nocives, les infections et les blessures. L’épiderme est renforcé par la production de kératine, une protéine qui offre une résistance mécanique et une imperméabilité.De régulation de la température : elle aide à réguler la température corporelle en transpirant (évaporation de la sueur) pour refroidir le corps ou en dilatant les vaisseaux sanguins pour libérer de la chaleur.Liées aux sensations : elle contient des récepteurs sensoriels qui permettent de percevoir les sensations tactiles, la pression, la chaleur, le froid et la douleur.De synthèse de la vitamine D : elle joue un rôle essentiel dans la synthèse de la vitamine D lorsqu’elle est exposée aux rayons ultraviolets du soleil.D’absorption et sécrétion : certaines substances peuvent être absorbées à travers la peau, tandis que d’autres sont sécrétées par les glandes sudoripares et sébacées de la peau.

Qu’est-ce que les mélanocytes*?

Les mélanocytes sont des cellules spécialisées qui se trouvent dans la couche basale de l’épiderme, la couche supérieure de la peau. Leur fonction principale est de produire et de libérer un pigment appelé mélanine*.

La mélanine est responsable de la coloration de la peau, des cheveux et des yeux. Les mélanocytes produisent la mélanine sous forme de granules pigmentaires, qui sont ensuite transférés aux autres cellules de l’épiderme appelées kératinocytes. Ces kératinocytes contenant la mélanine se déplacent vers les couches supérieures de l’épiderme, contribuant ainsi à la pigmentation de la peau.

La mélanine joue un rôle crucial dans la protection de la peau contre les effets nocifs des rayons ultraviolets (UV) du soleil. Elle agit comme un bouclier en absorbant les rayons UV et en aidant à prévenir les dommages causés par ceux-ci, tels que les brûlures solaires et les mutations de I’ ADN des cellules cutanées. C’est pourquoi une exposition prolongée au soleil peut entraîner une augmentation de la production de mélanine, ce qui conduit à un bronzage de la peau. Cependant, des altérations ou des mutations des mélanocytes peuvent conduire à un déséquilibredans la production de mélanine, ce qui peut entraîner des problèmes de pigmentation de la peau, tels que le mélanome (un type de cancer de la peau), les taches de naissance, les taches de rousseur, ou d’autres conditions dermatologiques liées à la pigmentation.


Qu’est-ce que le cancer ? Et quels sont les différents cancers de la peau ?

Le cancer³ est caractérisé par une croissance et une division cellulaires incontrôlées.

Dans un fonctionnement normal, les cellules du corps se divisent et se reproduisent de manière ordonnée et régulée pour remplacer les cellules endommagées. Cependant, dans le cas du cancer, ce processus de régulation est perturbé.

Les cellules cancéreuses acquièrent des altérations génétiques et épigénétiques qui perturbent les mécanismes de contrôle de la croissance cellulaire. Cela entraîne une prolifération anarchique des cellules cancéreuses, qui se divisent de manière excessive et rapide.

Contrairement aux cellules classiques, les cellules cancéreuses peuvent ignorer les signaux de régulation de la croissance cellulaire, échapper aux mécanismes de réparation de l’ADN et éviter la mort cellulaire programmée. Ces cellules anormales continuent de se diviser et de former une masse de tissu appelée tumeur.

Dans le cas des cancers de la peau, ces cellules anarchiques trouvent leur origine notamment dans la mutation des mélanocytes.

Il existe principalement 3 types de cancers de la peau⁴ : le carcinome basocellulaire, le carcinome épidermoïde et le mélanome.

1.  Carcinome basocellulaire : il s’agit du type le plus courant de cancer de la peau. Il se forme dans les cellules basales de l’épiderme. Ils représentent près de 70%⁵ des cancers de la peau.

Le carcinome basocellulaire se développe généralement sur les zones de la peau exposées au soleil, telles que le visage, le cou et les mains. Il a tendance à croître lentement et rarement à se propager à d’autres parties du corps. Les symptômes peuvent inclure des lésions cutanées qui saignent, des plaies qui ne guérissent pas, des nodules translucides ou perlés, ou des ulcères. Ils sont traités dans la majorité des cas par exérèse, une ablation ou chirurgie d’un corps nuisible ou étranger.

2. Carcinome épidermoïde : il se forme dans les cellules de surface de l’épiderme. Il représente environ 20%4 des cas des cancers de la peau.

Le carcinome épidermoïde est généralement causé par une exposition excessive au soleil, mais il peut également se développer sur des zones de peau blessées ou cicatrisées. Il peut apparaître comme une lésion rouge, écailleuse et parfois ulcérée. Bien qu’il ait tendance à se propager plus souvent que le carcinome basocellulaire, il est généralement traitable lorsqu’il est détecté précocement.

3. Mélanome : bien qu’il soit moins fréquent, environ 10%4 des cancers de la peau, le mélanome est le cancer de la peau le plus dangereux. Il se développe dans les mélanocytes, les cellules responsables de la production de mélanine. Le mélanome peut apparaître comme une tâche noire sur la peau ou une lésion anormale sur la peau, souvent avec une asymétrie, une bordure irrégulière, une coloration inégale et un diamètre supérieur à 6 millimètres. Il peut se propager rapidement à d’autres parties du corps, ce qui le rend potentiellement mortel s’il n’est pas traité précocement.


FRANCE ASSO CANCER ET PEAU

Depuis 14 années notre association sous le nom de Vaincre le Mélanome et Autres cancers de la Peau, mène des combats avec l’aide de bénévoles, de personnels médicaux et paramédicaux.
Les actions de prévention nous aident à sauver de nombreuses personnes.
C’est sous le nom de France Asso Cancer et Peau que nous continuerons le combat avec l’aide de tous.

Un engagement fort.
Etre l’intermédiaire entre le patient, les proches, les aidants, les équipes soignantes, les dermatologues les oncologues, les onco-psy, l’hôpital, les Ars, l’HAS, les industriels de la pharma, la presse etc

3 missions importantes
PREVENIR nombreuses manifestations sous différentes formes. Conf, stands, activité, en présentiel ou distantiel. Chaine Youtube
SOUTENIR aider à s’orienter, trouver du soutien et accompagnement des patients jusqu’à leur fin de vie
FINANCER LA RECHERCHE, levées de fond pour soutenir les équipes de recherche.


Sources

  1. EN Marieb : Anatomie et physiologie humaine.
  2. Société Française de Dermatologie, « Comprendre la peau Histologie et histophysiologie de la peau et de ses annexes » ; Disponible en ligne : chrome-extension://efaidnbmnnnibpcajpcglclefindmkaj/https://www.sfdermato.org/media/pdf/formation-en-dpc/formation/3-structuredelapeau.pdf, consulté le 23/01/2024.
  3. Ligue contre le cancer : Qu’est-ce que le cancer. Disponible en ligne : https://www.ligue-cancer.net/questce-que-le-cancer, consulté le 23/01/2024.
  4. Institut National du Cancer. Epidémiologie des cancers cutanés ; Disponible en ligne : https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Depistage-et-detection-precoce/Detection-precoce-des-cancers-de-la-peau/Epidemiologie, consulté le 23/01/2024.
  5. DERMATO INFO, les carcinomes ; Disponible en ligne : https://dermato-info.fr/fr/les-maladies-de-la-peau/les-carcinomes, consulté le 23/01/2024.

Comprendre mon cancer


Agir pour me soigner


Un expert vous explique

Interview du Dr Robert

Vous souhaitez en savoir plus ? Une experte, le Dr Robert vous explique


Pour aller plus loin



TÉMOIGNAGE

Katia, 57 ans

Je m’appelle Katia. J’ai 57 ans. J’ai un cancer mélanome de grade 3, qui a été vu en novembre 2015, et j’ai été prise en charge à partir de janvier 2016, début janvier.

ACTUALITÉS

Comment prendre soin de ma peau et de mes cheveux pendant mon cancer ?

il est important de prendre soin de sa peau et ses cheveux pour éviter ou minimiser les effets des traitements.

ACTUALITÉS

Cancer, faut-il en parler sur son lieu de travail ?

Des personnes et structures ressources peuvent accompagner le salarié et l’aider à protéger son avenir professionnel.


FR-NON-01152