Home » Mes articles » Comment annoncer mon cancer à mes proches ?
Close Mobile Navigation

Comment annoncer mon cancer à mes proches ?


Comment annoncer mon cancer à mes proches ?

Tout d’abord, notons qu’il n’y a pas d’obligation d’annoncer son cancer. C’est le patient qui décide s’il souhaite informer ses proches et le fait savoir à son médecin.

Face au diagnostic, des amis ou des membres de la famille pourront se rendre très disponibles et beaucoup s’impliquer, d’autres auront du mal à se positionner et à trouver leur rôle. Leurs réactions seront diverses, il n’y a donc pas de bonne « recette » pour leur annoncer la nouvelle.

Maintenir un dialogue sera essentiel, notamment au sein du couple, pour traverser les moments difficiles et éviter les incompréhensions.

Que dire à mes enfants ?

Leur cacher la maladie ne les protège pas : la capacité des enfants à comprendre une telle situation est souvent surprenante.  Ils entendent les discussions des parents et ressentent leurs inquiétudes. Il est donc préférable de leur parler, avec des mots adaptés à leur âge, et de les écouter. Il arrive que des enfants, et même des adultes, nourrissent un sentiment de culpabilité face à la maladie de leur parent. En parler avec eux aide à les assurer que le cancer ne survient pas à cause de ce qu’ils auraient pu penser, dire ou faire. Parfois, le fait de leur montrer le lieu de soins contribue aussi à les rassurer.

Comment mon entourage peut-il m’épauler ?

Les proches jouent un rôle essentiel dans l’accompagnement face au cancer. Ils peuvent vous accompagner lors de soins ou de consultations, poser des questions complémentaires à l’équipe soignante ou encore vous aider dans certaines démarches. Ce soutien est important.

Vous pouvez désigner, si vous le souhaitez, une personne de confiance qui vous accompagnera lors des entretiens médicaux et vous aidera dans vos décisions. Vous pouvez choisir un membre de votre famille (partenaire, frère, sœur, cousin…) ou toute personne en qui vous avez confiance (ami, médecin traitant…). Cette désignation se fait par une lettre écrite, datée et signée. Il est possible de préciser les périodes pour lesquelles cette personne est désignée, ou de changer de personne de confiance.

S’ils en éprouvent le besoin, vos proches aussi peuvent bénéficier d’un soutien auprès d’un psycho-oncologue et/ou se tourner vers des associations, pour mieux vous épauler face à la maladie.

FR-NON-00091


SOURCES

INCa :

Ligue contre le cancer :

https://www.ligue-cancer.net/vivre/article/26493_pour-les-proches-vivre-les-premieres-semaines, consulté le 05/07/2021