Home » En cours de traitement » La définition du PPS
Close Mobile Navigation

En cours de traitement

Mon Programme de soins

La définition d’un PPS 

Elaboré en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) par l’équipe de professionnels de santé qui va suivre le patient en cancérologie, le programme personnalisé de soins (PPS) comprend l’ensemble des modalités de traitements et d’examens le concernant, à commencer par les dates prévisionnelles et lieux pour chacun d’entre eux. Il peut, par exemple, prévoir dans un premier temps une chimiothérapie néoadjuvante pour réduire la taille de la tumeur avant une opération et/ou une série de séances de radiothérapie, qui seront suivies d’une nouvelle cure de chimiothérapie, etc. Il indique également aux patients atteints de cancer les coordonnées des membres de l’équipe soignante. Le PPS a une autre vocation en permettant des échanges d’informations précis entre professionnels hospitaliers et libéraux. Il s’agit donc d’un outil de coordination précieux de l’ensemble des professionnels qui vont vous entourer pendant et après la phase aiguë de la maladie, en lien avec les professionnels de santé de ville, médecin traitant, infirmières, pharmacien d’officine, professionnels médico-sociaux, etc. 

Un exemplaire est remis au patient, lui permettant ainsi d’avoir une vision sur l’ensemble de son parcours de soins. Dans le cas d’un enfant, le PPS est destiné aux parents. Chez les adolescents et jeunes adultes, le patient devient interlocuteur de l’équipe médicale (les décisions sont prises en tenant en compte de son point de vue).

Si vous n’êtes pas certain(e) d’avoir reçu votre PPS ou de l’identifier parmi les documents qui vous ont été présentés, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

Le volet soins du PPS décrit le plan de traitements avec un calendrier prévisionnel. Le mode d’administration des traitements est précisé (prise orale à domicile ou injection à l’hôpital par exemple), ainsi que le rythme et le lieu d’administration des médicaments, et enfin les durées prévisibles d’hospitalisation. Ce volet liste également les documents qui seront remis au médecin traitant : proposition de la RCP, courriers médicaux, compte-rendu opératoire, compte-rendu d’anatomopathologie (spécialité médicale consistant à examiner les organes, les tissus, les cellules, pour repérer et analyser des anomalies liées à une maladie), compte-rendu d’examens complémentaires (biologie, scanner, IRM…), lettre de sortie d’hospitalisation… 

Le volet social du PPS permettra d’accompagner la personne malade en cas de difficultés. Un entretien entre le patient et un(e) infirmier(ère) coordinateur(rice) a initialement permis de cerner ses éventuels besoins à travers une douzaine de points : âge, isolement social et/ou familial, personnes à charge, difficultés de logement, dépendance, problèmes de couverture sociale, d’emploi, situation financière compliquée… Y figurent les coordonnées de la personne ayant fait le bilan social et celles d’un(e) assistant(e) social(e). Ce volet pourra intégrer des éléments liés à l’emploi pour l’après-cancer. 

Enfin, le patient et/ou ses proches ont à leur disposition dans le PPS une série de contacts utiles : médecins spécialistes référents, infirmier(ère) d’information et de coordination, médecin traitant, pharmacien d’officine, laboratoire d’analyses médicales, autres intervenants de ville (infirmier(ère), masseur-kinésithérapeute…), structures d’hospitalisation à domicile ou hôpital de proximité, associations de malades, organismes sociaux… 


SOURCES : 

Association francophone des soins oncologiques de support : 

Pages consultées le 11/09/2019 

Institut national du cancer : 

FR-NON-00121