Home » Ma radiothérapie » Les techniques
Close Mobile Navigation

Ma radiothérapie

En pratique

Votre équipe de radiothérapie comprend :

Les techniques

Il s’agit le plus souvent d’une radiothérapie externe avec émission de rayons qui doivent traverser la peau pour atteindre leur cible. Avant le traitement, une consultation dite de “centrage” ou de “repérage” permet de définir précisément la zone à irradier grâce à l’imagerie médicale. Pour cibler très précisément cette zone, des repères sont dessinés au feutre ou tatoués sur la peau. Les marques tatouées sont discrètes mais définitives, il vaut mieux exprimer sa préférence si l’on ne souhaite pas garder de telles marques. Le radiothérapeute détermine également la technique d’irradiation et calcule avec le physicien et le dosimétriste, les modalités et la dose totale de radiation nécessaire, dont des fractions précises seront délivrées à chaque séance.

Les séances de radiothérapie qui suivent sont plus courtes. Vous êtes allongé(e) sur un lit de traitement à distance de la machine émettrice. La dose déterminée est délivrée en seulement quelques minutes. Les rayons ne se perçoivent pas et ne sont pas douloureux. Les séances sont répétées selon un rythme rigoureux, pour en totaliser un nombre très précis. Elles sont entrecoupées de consultations régulières avec le radiothérapeute qui vérifie leur bon déroulement.

Une curiethérapie est une radiothérapie par voie interne consistant à implanter dans la zone à traiter ou à l’intérieur de la tumeur, une source radioactive sous forme de billes, de grains ou de fils. Cette technique ne peut être utilisée que dans certains types de cancer. Après implantation d’une curiethérapie à bas débit de dose, le patient est radioactif et doit rester dans une chambre isolée le temps du traitement, jusqu’au retrait de la source radioactive (2 à 5 jours).

Lors d’une curiethérapie à haut débit de dose, une forte dose est appliquée pendant une durée très courte (quelques minutes).

La radiothérapie métabolique consiste à administrer sous forme de boisson ou de capsule ou par injection intraveineuse, une substance radioactive, qui se fixe de préférence sur les cellules cancéreuses pour les détruire. La radiothérapie métabolique est utilisée dans le traitement de certains cancers de la thyroïde, de la maladie de Vaquez et de certaines métastases osseuses.

Au cours des vingt dernières années, la radiothérapie a connu des évolutions technologiques importantes, avec l’apparition de techniques de “haute” et de “très haute précision“. Elles permettent d’optimiser la dose reçue sur tout le volume tumoral en protégeant de façon optimale les tissus sains autour de la tumeur.


SOURCES

Institut national du cancer :

FR-NON-00117