Home » En prévention » Mes dépistages
Close Mobile Navigation

En prévention

La prévention en pratique

S’il est impossible de rajeunir (le risque de cancer augmente avec l’âge) ou d’éliminer totalement le risque de cancer, nos comportements peuvent nous permettre de le réduire considérablement.

Mes dépistages

En effet, le dépistage permet un diagnostic précoce de certains cancers, avant même l’apparition de symptômes. Il est alors possible de mieux les soigner, mais aussi de limiter les séquelles liées aux traitements utilisés. Dans certains cas, le dépistage peut même prévenir l’apparition d’un cancer, grâce au repérage et au traitement d’une anomalie qui aurait pu évoluer vers un cancer.

On ne sait pas encore dépister tous les cancers, mais pour certains des programmes de dépistage généralisé ont été mis en place, quand pour d’autres il est individuel. Actuellement, il existe trois programmes de dépistage organisé :

On parle également de dépistage individuel lorsqu’il est proposé par le médecin traitant ou un spécialiste au regard de vos antécédents, personnels ou familiaux, ou de vos symptômes. Ce peut être le cas du cancer de la prostate par exemple. En cas de facteurs de risque, une surveillance et des examens spécifiques peuvent être proposés. C’est le cas des fumeurs dont la bouche sera surveillée par leur médecin traitant et leur dentiste. Il est également recommandé de faire examiner sa peau régulièrement par un dermatologue pour dépister un éventuel cancer de la peau. Enfin, un diagnostic précoce est rendu possible par la détection des signes d’alerte dès les premiers symptômes.


SOURCES

OMS :

INCa :

Lancet :

Fondation ARC :

FR-NON-00134