Home » Mon cancer colorectal » Les symptômes
Close Mobile Navigation

Mon cancer colorectal

Les symptômes

Le cancer colorectal se développe très souvent de façon silencieuse, sans provoquer de symptôme. Cependant, certains signes peuvent mettre la puce à l’oreille et conduire à consulter son médecin traitant.

De plus, lorsque la tumeur se développe des complications peuvent survenir nécessitant une intervention médicale d’urgences :

Le dépistage du cancer colorectal :

Détecter un cancer colorectal à un stade précoce pourra permettre de le traiter plus facilement !

C’est pourquoi, le dépistage est un moyen efficace de lutter contre le cancer colorectal : la présence de sang dans les selles lors du test de dépistage implique la réalisation d’une coloscopie pour détecter un cancer à un stade débutant ou de repérer des lésions bénignes avant qu’elles n’évoluent en cancer.

Qui est concerné par le dépistage du cancer colorectal ?

Dans le cadre du programme national de dépistage organisé, tous les patients âgés de 50 ans et jusqu’à 74 ans, peuvent bénéficier d’un test de dépistage du cancer colorectal. Ce dépistage consiste à réaliser chez soi, tous les 2 ans, une recherche de sang caché dans les selles. Pour un patient à risque élevé de développer un cancer colorectal lié à des antécédents personnels ou familiaux de cancer colorectal ou de maladie inflammatoire chronique de l’intestin, d’autres modalités de dépistage plus adaptées seront proposées telles qu’une consultation oncogénétique avec la recherche de mutations. Dans ce cas et pour les patients à risque très élevé, une coloscopie pourra être directement proposée.

Quelles sont les caractéristiques du test de dépistage ?

Depuis 2015, un nouveau test immunologique a été mis à disposition des patients. Ce test est plus pratique d’utilisation car il ne nécessite plus qu’un seul prélèvement de selles, a une très bonne sensibilité et permet une meilleure détection des cancers et des lésions précancéreuses. Le kit de dépistage est remis gratuitement par le médecin traitant au patient. L’analyse du test est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

Comment interpréter les résultats du test de dépistage du cancer colorectal ?

Si le test est positif cela signifie que du sang est présent dans les selles. Une coloscopie sera alors réalisée par un gastro-entérologue pour rechercher l’origine de ce saignement qui peut provenir :

Et dans plus de la moitié des cas, la coloscopie ne trouve aucune anomalie.

En revanche, si le test est négatif cela signifie qu’aucun saignement n’a été détecté dans les selles et le test devra être refait 2 ans plus tard.

Tests somatiques recherchant le statut MSI/dMMR : chez qui ?

En France, au-delà des contextes personnels et/ou familiaux très évocateurs d’un syndrome de Lynch, les tests somatiques recherchant une déficience du système MMR (ou statut MSI/dMMR) doivent être réalisés systématiquement chez toute personne de moins de 60 ans avec un cancer colorectal. La recherche est effectuée à partir d’une pièce opératoire ou d’un prélèvement (biopsie).

Deux méthodes de référence sont recommandées pour la détermination du statut MSI/dMMR :


SOURCES

FR-NON-00478