Home » Mon cancer colorectal » Les facteurs de risques
Close Mobile Navigation

Mon cancer colorectal

Les facteurs de risque

Aujourd’hui, les causes d’apparition du cancer colorectal ne sont pas précisément connues mais certains facteurs de risque ont été identifiés comme favorisant le risque de survenue du cancer colorectal.

Quels sont les principaux facteurs de risque ?

Les principaux facteurs de risque de survenue du cancer colorectal sont :

  • L’âge (> 50 ans) avec plus de 90% des cancers colorectaux qui se manifestent chez les personnes de plus de 50 ans
  • Un antécédent personnel ou familial d’adénome colorectal ou de cancer colorectal
  • Un antécédent d’autres types de cancer comme les lymphomes, le cancer du testicule ou le cancer de l’endomètre
  • Un antécédent de maladie inflammatoire de l’intestin comme la rectocolite ulcéro-hemorragique ou la maladie de Crohn
  • Une prédisposition héréditaire au cancer colorectal, comme le syndrome de Lynch, causé par des mutations, essentiellement des gènes MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2

Les effets secondaires disparaissent le plus souvent après l’arrêt de la chimiothérapie, cela peut prendre du temps.

En revanche, un rôle protecteur a été démontré concernant la consommation régulière de fibres (légumes, fruits, céréales et notamment les céréales complètes) et la pratique d’une activité physique régulière.

Il est à noter que certaines personnes présentant ces facteurs de risque ne développeront jamais de cancer colorectal. A l’inverse, d’autres ne présentant aucun de ces facteurs développeront quand même un cancer colorectal.

De plus, au niveau individuel, le risque s’accroît chez un patient à mesure qu’il cumule les facteurs de risque

D’autres facteurs de risque, plutôt liés au mode de vie, ont pu également être rapportés comme :

  • Une consommation excessive de viande rouge (bœuf, agneau ou porc) ou de viande transformée (hotdogs et certaines charcuteries), c’est-à-dire au-delà de 500 g de viande rouge par semaine
  • Une faible consommation de fibres alimentaires
  • Un surpoids
  • Un manque d’exercice physique
  • Une consommation d’alcool
  • Le tabagisme
  • Un diabète de type 2 qui augmente le risque de développer une tumeur dans le gros intestin.

Quels sont les patients les plus à risque de développer un cancer colorectal ? A l’échelle de la population, 3 groupes peuvent être différenciés en fonction de leur niveau de risque de développer un cancer colorectal :

  • Les patients à risque moyen : 80% des cas de cancer colorectal surviennent chez des hommes et femmes de plus de 50 ans de façon asymptomatique. Ces patients sont considérés comme à risque moyen de développer un cancer colorectal.
  • Les patients à risque élevé : 15 à 20% des patients sont, quant à eux, considérés comme à risque élevé car ils ont un antécédent personnel de cancer colorectal, des antécédents familiaux de cancer colorectal avant 65 ans chez un parent du 1er degré (parents, fratrie, enfants) ou encore une maladie inflammatoire chronique intestinale.
  • Les patients à risque très élevé 1 à 3% des patients sont à risque très élevé car ils ont des prédispositions héréditaires au cancer colorectal, à l’origine de mutations. Il peut s’agir des polyposes adénomateuses familiales (PAF) caractérisée par une multitude de polypes intestinaux ou d’un syndrome de Lynch, sans polypose préalable survenant souvent avant 40 ans et localisé préférentiellement dans le côlon droit.


SOURCES

FR-NON-00478