Home » Mon cancer de l’œsophage » Les mécanismes
Close Mobile Navigation

Mon cancer de l’œsophage

Comprendre mon cancer

Le cancer de l’œsophage est relativement peu fréquent puisqu’il se situe en France, en 2018, à la 11ème place des cancers chez l’homme et à la 17ème place des cancers chez la femme en termes de taux d’incidence. Si ce cancer est peu fréquent, son pronostic dans les stades avancés reste défavorable puisque ces cancers sont généralement détectés qu’après s’être propagés au-delà de la paroi de l’œsophage.

Les mécanismes

Qu’est-ce que l’œsophage ?

L’œsophage est un organe qui fait partie du tube digestif. C’est un long tube musculaire dans lequel les aliments passent de la gorge à l’estomac. Il mesure de 25 à 30 centimètres en fonction de la taille de l’individu et a un diamètre de l’ordre de 2 centimètres. 

L’œsophage est situé derrière la trachée et le cœur et devant la colonne vertébrale. Il traverse successivement le cou, le thorax, le diaphragme et l’abdomen où il rejoint l’estomac. 

Par ailleurs, l’œsophage se divise en 3 régions :

Enfin, la paroi de l’œsophage est elle-même constituée de 4 couches, les unes sur les autres :

Quel est le rôle de l’œsophage ?

L’œsophage a pour fonction de faire progresser le bol alimentaire de la bouche vers l’estomac où aura lieu la digestion. Pour cela, l’œsophage va se contracter par réflexe. Ce phénomène est appelé le péristaltisme et consiste en une succession de mouvements permanents pour permettre la propulsion du bol alimentaire.

Qu’est-ce que le cancer de l’œsophage ?

Le cancer de l’œsophage est le 2ème cancer du tube digestif le plus fréquent en France chez l’homme et le 3ème chez la femme, après le cancer colorectal et le cancer de l’estomac. Il touche plus souvent les personnes entre 50 et 84 ans, l’âge moyen au diagnostic étant de 73 ans chez les femmes et de 67 ans chez les hommes.

Le cancer de l’œsophage une tumeur qui se forme le plus souvent à partir des cellules de la muqueuse qui tapissent l’œsophage et qui peut apparaitre dans n’importe quelle partie de l’œsophage.

Classification en fonction de la localisation et des sous-localisations anatomiques

Les cancers de l’œsophage peuvent être classés en 4 types selon la localisation anatomique de la tumeur dite de ‘’Siewert’’:

Types histologiques

Il existe 2 principaux types de cancer de l’œsophage en fonction du type de cellules impliquées :

le carcinome épidermoïde et l’adénocarcinome.

Le carcinome épidermoïde :

Le carcinome épidermoïde est un cancer qui se développe à partir des cellules épithéliales qui tapissent l’œsophage, le plus souvent au niveau du tiers moyen et du tiers supérieur de l’œsophage.

Ce type histologique représente 60% des cancers de l’œsophage avec 3 224 cas en 2018 dont 72 % chez l’homme.

Les facteurs favorisant la survenue du carcinome épidermoïde sont :

D’autres facteurs de risque peuvent favoriser la survenue d’un cancer épidermoïde tels que :

L’adénocarcinome :

L’adénocarcinome est un cancer qui se développe à partir des cellules qui produisent et libèrent le mucus et d’autres fluides, dans la partie inférieure de l’œsophage. Ce type histologique représente 40% des cancers de l’œsophage. Son incidence demeure élevée avec 2 074 cas en 2018 dont 87 % chez l’homme.

Les facteurs favorisant la survenue d’un adénocarcinome sont :

D’autres facteurs de risque peuvent favoriser la survenue d’un adénocarcinome tels que :

En France, entre 1990 et 2018, l’incidence du carcinome épidermoïde a été divisée par 3, liée notamment à la baisse régulière de la consommation d’alcool et de tabac.  Sur la même période, l’incidence de l’adénocarcinome a augmenté, liée à une survenue plus élevée de reflux gastro-œsophagien et d’obésité.

Comment un cancer de l’œsophage se propage-t-il ?

Lorsque le cancer démarre, les cellules sont peu nombreuses et se limitent à la muqueuse.

Si aucun traitement n’est administré au patient, les cellules cancéreuses progressent et se propagent aux autres couches de la paroi de l’œsophage jusqu’à l’adventice.

Les cellules cancéreuses vont ensuite envahir les zones autour telles que la trachée ou encore l’aorte (l’une des plus grosses artères du corps humain). Et au fur et à mesure de la progression du cancer, les cellules cancéreuses peuvent envahir les ganglions lymphatiques ou d’autres organes tels que le foie, les poumons ou encore les os via le réseau sanguin et lymphatique et y former de nouvelles tumeurs, appelées métastases.

Quels sont les stades du cancer de l’œsophage ?

Il existe 4 stades du cancer de l’œsophage, qui permettent de décrire son étendue et le pronostic du patient. Ils sont déterminés en fonction de plusieurs critères :

Le stade est exprimé par un chiffre romain allant de 0 à IV, le chiffre IV correspondant au stade le plus sévère : le cancer métastatique.

Le stade est un élément fondamental pour décider du choix du traitement : moins ce dernier est avancé, meilleur est le pronostic du patient.


SOURCES

FR-NON-00480