Home » Mon lymphome » Mon suivi
Close Mobile Navigation

Mon lymphome

Agir pour me soigner

Mon suivi

A la fin des traitements, des consultations de suivi sont organisées selon un planning fixé par le médecin. Ce suivi est possible grâce à la réalisation et à l’analyse par le médecin d’examens cliniques et biologiques, éventuellement associés à l’imagerie médicale.

À chaque consultation de suivi, le médecin effectue un examen clinique complet et interroge le patient pour rechercher des symptômes qui peuvent faire suspecter une récidive ou l’apparition d’effets indésirables des traitements.

Le lymphome hodgkinien

Dans un premier temps, votre suivi est géré par l’équipe soignante qui vous a accompagné durant votre traitement initial. Puis un second temps, ce suivi est assuré de façon coordonnée et alternée avec votre médecin traitant. Un calendrier de surveillance est défini avec vous qui indique les dates des consultations et d’examens. Le rythme de suivi habituel est le suivant : tous les 3 mois pendant 2 ans ; puis tous les 6 mois les 3 années suivantes ; puis annuellement jusqu’à la 10e année ; puis tous les 2 ans. Il est primordial de respecter ce rythme, même à long terme.

Durant les consultations, votre médecin effectue une palpation des aires ganglionnaires. Tout ressenti inhabituel ou anormal est à signaler à votre médecin surtout si ce sont des symptômes persistants. Des examens sanguins sont effectués avant chaque consultation. La nécessité du recours à des examens d’imagerie médicale complémentaires est évaluée au cas par cas.

Les lymphomes non hodgkiniens (LNH)

Après la phase de traitement initiale des LNH, un suivi médical est mis en en fonction du type de LNH. Ce suivi est indispensable à court et à long terme, sur un rythme régulier et adapté à votre situation.

De façon générale, le suivi est organisé en plusieurs étapes. A 1 mois après la fin des traitements, un examen de suivi pour vérifier la réponse complète aux traitements ; puis pendant 2 ans, le suivi est rapproché pour surveiller le risque de récidive. Après deux ans, l’équipe médicale peut proposer un suivi annuel ou l’arrêt du suivi, selon le type de lymphome. Il est primordial de respecter le rythme de suivi défini par votre équipe médicale, même à long terme.


SOURCES

  1. Institut National du Cancer. Les lymphomes : généralités. Disponible en ligne (consulté le 15/07/2021) : https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Le-lymphome-hodgkinien/Les-lymphomes-generalites
  2. Institut National du Cancer. Glossaire Disponible en ligne (consulté le 15/07/2021) : https://www.e-cancer.fr/Dictionnaire/I/immunitaire
  3. Institut National du Cancer. Glossaire Disponible en ligne (consulté le 15/07/2021) : https://www.e-cancer.fr/Dictionnaire/L/lymphe
  4. France Lymphome Espoir. Disponible en ligne (consulté le 15/07/2021) : https://www.francelymphomeespoir.fr/contenu/comprendre/le-systeme-immunitaire
  5. Institut National du Cancer. Glossaire Disponible en ligne (consulté le 15/07/2021) : Comprendre_les_lymphomes_non_hodgkiniens_mel_20191011%20(1).pdf
  6. Institut National du Cancer. Glossaire Disponible en ligne (consulté le 15/07/2021) : Comprendre%20le%20lymphome%20hodgkinien-2014.pdf
  7. Institut National du Cancer. Glossaire Disponible en ligne (consulté le 15/07/2021) : https://www.e-cancer.fr/Dictionnaire/B/biopsie
  8. Institut National du Cancer. Glossaire Disponible en ligne (consulté le 15/07/2021) : https://www.e-cancer.fr/Dictionnaire/D/diaphragme
  9. Fondation ARC pour la recherche sur le cancer. Les lymphomes non hodgkiniens. Disponible en ligne (consulté le 15/07/2021) : https://www.fondation-arc.org/cancer/lymphomes-non-hodgkiniens
  10. France Lymphome Espoir. Disponible en ligne (consulté le15/07/2021) : https://www.francelymphomeespoir.fr/

FR-NON-00375