Home » Mon cancer de la peau » Mon parcours de soin
Close Mobile Navigation

Mon cancer de la peau

AGIR POUR ME SOIGNER

Mon parcours de soins

Devant une lésion cutanée suspecte, le parcours commence souvent avec le médecin traitant ou le dermatologue.

Lorsque la suspicion de cancer de la peau est confirmée par le dermatologue, la totalité de la lésion est retirée afin d’être analysée en laboratoire. Selon les cas, cette exérèse peut être réalisée au cabinet de votre dermatologue ou par un chirurgien, généralement sous anesthésie locale ou en ambulatoire.

L’examen au microscope des tissus prélevés confirme le diagnostic de carcinome ou de mélanome et permet d’étudier les cellules cancéreuses et la tumeur et de déterminer ses caractéristiques, afin d’orienter le choix des traitements.

Dans la majorité des cas, le traitement des carcinomes et des petits mélanomes localisés s’arrête là et nécessite la mise en place d’un suivi régulier avec le dermatologue.

Pour les mélanomes présentant un ou des facteurs de risque, un bilan complémentaire est effectué après l’exérèse chirurgicale afin de rechercher d’éventuelles métastases : échographie des ganglions lymphatiques, scanner thoraco-abdomino-pelvien et cérébral, tomographie par émission de positons. A l’issu de ce bilan, une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP), qui rassemble au moins trois médecins de spécialités médicales différentes (dermatologue, chirurgien, oncologue médical, anatomopathologiste…) établit une proposition personnalisée de traitements qui est discutée avec vous. Il peut aussi vous être proposé de participer à un essai clinique.

La durée totale du traitement est variable. Il peut avoir lieu tout les jours pendant une période donnée, ou bien par cures successives intercalées de périodes de repos. Une évaluation de la réaction du mélanome aux traitements est réalisée après deux ou trois mois. Le traitement est alors prolongé s’il est efficace et suffisamment bien toléré ou modifié s’il est inefficace ou mal toléré.

Une fois le traitement initial terminé, un suivi régulier est mis en place pour repérer une éventuelle récidive. Dans le cas des mélanomes avec facteur de risques, le suivi pourra ou non intégrer des examens complémentaires, à une fréquence adaptée au cas par cas.

En fonction des besoins, et tout au long des traitements et du suivi, vous pouvez selon les centres bénéficier du soutien d’autres professionnels spécialisés : assistante sociale, psycho-oncologue, spécialiste de la douleur, diététicienne, coiffeur, esthéticienne. Des groupes de soutien et des associations de patients sont souvent proposés dans les centres spécialisés.

Les étapes de la prise en charge peuvent varier selon les patients, les types de mélanome et les différents établissements de soins. Elles sont communiquées à titre indicatif.


SOURCES

Ameli.fr 

Société française de dermatologie : 

Institut national du cancer  :  

FR-NON-00109