Home » Mon cancer du rein » Les facteurs de risque
Close Mobile Navigation

Mon cancer du rein

Les facteurs de risque

Les personnes atteintes d’insuffisance rénale et traitées par dialyse depuis plus de trois ans ont un risque de développer un cancer du rein supérieur à celui de la population générale.
La survenue du cancer du rein est aussi plus fréquente chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou d’obésité. Plus l’indice de masse corporelle (IMC) est important, plus le risque de cancer du rein est élevé.

Par ailleurs, le risque de développer un cancer du rein est multiplié par 1,5 chez les fumeurs par rapport au risque encouru par des personnes n’ayant jamais fumé. Le risque chez les personnes ayant arrêté de fumer diminuerait d’environ 25% après 10 à 15 ans d’arrêt, par rapport aux fumeurs.

La plupart des cancers du rein n’ont pas d’origine héréditaire. Cependant, dans quelques familles, le risque de cancer du rein est supérieur à celui observé dans le reste de la population. On estime que 2 à 3% des cas sont d’origine génétique, et on connait quatre gènes majeurs impliqués : VHL, FH, MET et FLCN. Les patients atteints de ces cancers rares bénéficient d’une prise en charge spécifique grâce aux centres experts du réseau national PREDIR (« PREDIspositions aux tumeurs du Rein »).


SOURCES

ARTuR, association pour la recherche sur les tumeurs du rein :

Santé Publique France :

Institut National du Cancer :

Haute Autorité de Santé :

Fondation ARC pour la recherche sur le cancer :

FR-NON-00108